Le cordon-bleu maison

C’est un classique de notre enfance et du repas rapide à faire: le cordon-bleu! Vous vous souvenez de l’insipide cordon bleu industriel de la cantine ? J’ai un aveu à vous faire; j’ai toujours eu horreur de ça, le fromage trop fort, le jambon caoutchouc et la chapelure imbibée d’huile… Il m’a fallu partir à l’autre bout du monde pour que l’on me serve le meilleur cordon-bleu jamais goûté. Oui… dans une gargote nichée au fond de la pampa d’Uluwatu à Bali.

A mon retour, j’ai donc décidé de le tester à la maison. Je découvre alors, que l’on peut le faire au poulet mais aussi au veau avec du jambon de pays et le fromage qui nous botte! Voici la recette testée et approuvée.

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • 2 escalopes de veau (grandes) OU 2 blancs de poulet (bien épais)
  • 2 tranches de Comté
  • 2 tranches de jambon de parme
  • Chapelure
  • Noisette
  • Romarin
  • 1 oeuf

Comment on fait ça ?

D’abord, mettez à plat les escalopes, si vous avez choisi les blancs coupez-les dans l’épaisseur parce que j’ai bien dit de les prendre épais c’est noté au-dessus. Déposez-la ou les tranche(s) de Comté puis la tranche de jambon de parme, enfin, parsemez de romarin. Evitez surtout de les faire dépasser de la viande. Repliez en deux: un bord extérieur vers l’autre, puis refermez bien.

Préparez deux assiettes l’une à côté de l’autre. La première avec l’oeuf fouetté à la fourchette. Puis, la deuxième avec la chapelure et une petite poignée de noisettes écrasées bon courage et attention ça saute. Plongez dans l’oeuf sur les deux faces et en suivant, dans la chapelure sur chaque côté.

Faites chauffer une poêle avec un peu d’huile, et lorsque c’est bien chaud, faites griller la chapelure recto-verso. Ensuite, placez-les dans un petit plat pour l’enfourner pendant 20 minutes (pour le poulet et 25 minutes pour le veau).

Une fois cuits, les sortir du four et les servir avec une petite salade de tomate.

Astuce : si vous n’avez pas de chapelure, prenez des biscottes ou du pain dur. Dans un sachet fermé, écrasez-le et le tour est joué.

Et ça donne quoi ?

Attention, ne laissez pas trop au four, le poulet sera fondant trop de cuisson et vous croquez dans une semelle, ou le veau bien cuit. La touche de romarin rafraîchi les papilles et la noisette donne du croquant!! Régalez-vous, c’est tellement meilleur que le cordon bleu industriel!

Et vous quel est le plat affreux de votre enfance que vous aimeriez voir fait maison ?

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *