Roadtrip en Corse du Sud

C’est décidé, on part en Corse du Sud pour un roadtrip en amoureux ! Vous trouverez ici notre itinéraire et nos coups de coeur au sud de l’île de beauté pendant une semaine.

Tout d’abord, nous avons choisi de partir en avion en Corse. C’est, de loin, le moyen le plus rapide (et pas si cher) depuis Bordeaux pour arriver jusqu’à Ajaccio. Une fois sur place, pour un roadtrip digne de ce nom, la location de voiture s’est imposée bon ok pas le super van des 70’s mais une petite voiture qui passe partout pas très exotique mais ça fera l’affaire. Loulou était ravi de cette petite boite de conserve bien sûr…

Jour 1 : Arrivée à Ajaccio – Porticcio

Une fois notre bolide récupéré à l’aéroport, nous voilà partis sur les routes sinueuses attention aux estomacs fragiles.

Nous avions réservé une chambre dans une jolie maison d’hôte à Bastelicaccia, Couleur Campagne. C’est un petit havre de paix dans les terres proche d’Ajaccio. L’accueil est très chaleureux, on se sent vraiment comme à la maison. Les chambres possèdent toutes leurs terrasses avec une table pour prendre le petit déjeuner au soleil. Il y a même un bungalow-cuisine commune, où chaque occupant peut se faire à manger et partager avec les autres. Gros coup de coeur !!
On a poussé jusqu’à la plage de Porticcio pour profiter d’une première baignade !
Et pour diner, nous sommes partis nous balader dans Ajaccio et avons trouvé une adorable taverne avec quelques tables dans une petite ruelle animée ! Le must pour se mettre dans l’ambiance et démarrer les vacances.

Jour 2  : Propriano – Saterne – Roccapina

Nous avons pu visiter le village de Saterne et ses jolies ruelles.

On a aussi profité de la fraîcheur du Musée d’Archéologie pour en savoir plus sur les fouilles dans la région.
En milieu d’après-midi, nous avons découvert Roccapina. En empruntant un chemin hasardeux et un peu chaotique, vous découvrirez la belle plage du Rocher du Lion !
Epuisés par la route, on s’est arrêté à l’Auberge Coralli qui fait l’angle de la route principale et du chemin de terre. Les chambres sont simples mais efficaces, accessibles aux mobilités réduites et possèdent sur jolie terrasse avec vue sur le maquis et plus loin la meeeerrrrr… Le restaurant de l’hôtel a été un véritable coup de coeur ! C’est un cadre idyllique pour terminer la journée avec deux plats au menu (gage de qualité) : côtelettes d’agneau braisées ou cabri rôti aux myrtes 🙊🙊🙊 Un pur délice et de loin le meilleur repas de tout notre road-trip!!

Jour 3 : Bonifacio

Le ville de Bonifacio est superbe !

On peut laisser sa voiture sur le parking près du port et grimper à pied dans la Ville Haute. C’est parti pour la découverte de sa forteresse et du dédale de ruelles et de remparts. Pour terminer la journée, sous les conseils de la réceptionniste de notre hôtel, nous avons profité d’un moment de détente en dehors de Bonifacio pour admirer les dauphins avec un peu de chance. Et quels veinards on a été !! Deux magnifiques dauphins sont venus nous rendre visite près des parcs à poissons !
La ville de nuit est très vivante, même en moyenne saison ! On a décidé de dîner sur les quais de Bonifacio au Kissing Pigs qui propose une belle variété de spécialités corses. On a craqué sur les assiettes de fromages et de charcuteries arrosées de vin rouge corse. Même Loulou qui n’est en général pas trop fromage, je sais l’homme parfait n’existe pas, a dévoré son assiette !

A faire à Bonifacio : 
– Le chemin de ronde
– Le cimetière marin
– Eglise Saint Marie Majeure
– Le Bastion de l’étendard
– Eglise Saint-Dominique

Jour 4 : Îles Lavezzi

Au large de Bonifacio, on peut découvrir sur une journée un véritable paradis : les îles Lavezzi.

Le départ en bateau vers cette réserve naturelle corse se fait depuis le port de Bonifacio près du parking. Si vous choisissez comme nous, le circuit 1, il y un bateau toutes les 20 minutes et pour le retour c’est libre, à vous de vous présenter à l’embarcadère. Mais ne ratez pas le dernier bateau vers 17h !
Prévoyez un pique-nique et de l’eau si vous y passez la journée entière. Et attention aux coups de soleil, il n’y pas d’ombre ! Alors un parasol improvisé avec deux bouts de bois et un paréos seront les bienvenus, vivez vous aussi votre expérience Koh Lanta. Regardez bien avant de vous baigner et choisissez bien votre crique pour ne pas nager avec les méduses, Loulous est ressorti de l’eau, le bras recouvert de filaments, pauvre Loulou.
Le retour en bateau est magique car on longe le littoral et on découvre les escaliers du Roy d’Aragon et la grotte majestueuse !!

Jour 5 : Palombaggia et Santa Giulia

Après avoir galopé durant des jours, on a eu envie de détente et de farniente, les doigts de pied en éventail. Nous avons donc pris la direction de la sublime baie de Santa Giulia pour profiter du sable fin et d’un encas. On est ensuite remonté vers la magnifique Palombaggia pour profiter d’un apéritif au coucher du soleil face à la baie, trop romantique Loulou.

Jour 6 : Porto Vecchio

La ville de Porto Vecchio a bien des charmes cachés.

On a totalement craqué pour les ruelles escarpées, nos cuissots s’en souviennent encore, de la citadelle. Et chanceux que nous sommes, c’était jour de marché ! Chaque place de la vieille ville accueille les stands de tous les trésors corses : herbes fraîches, aromates, huiles essentielles, fromages, miel, charcuteries, liqueurs, savons au lait d’ânesse… L’Eldorado des délices et spécialités locales. Loulou, dingue de charcuterie, m’a entraîné dans une épicière fine, déguster ces péchés salés à tomber par terre !
Notre hôtel Le Segghara, était super bien placé, face à la mer avec une petite piscine agréable pour se relaxer en fin de journée et des chambres charmantes avec petit déjeuner inclu. On peut même payer en chèque vacances! Merci la grosse entreprise de Loulou car en Freelance on peut s’assoir dessus…

A faire à Porto Vecchio :
– Citadelle de Porto-Vecchio
– Porte Génoise
– Eglise Saint-Jean-Baptiste
– Plage de Palombaggia
– Flâner dans les ruelles

Jour 7 : Ospedale

Ospedale est le lieu idéal des amateurs de marche et de randonnée !

A quelques kilomètres du village d’Ospedale, nous avons démarré notre petite balade de 2 heures, intensive pour moi car ça grimpe, mais un plaisir pour Loulou. En partant de Cartalavonu jusqu’au sommet A Punta Di a Vacca Morta avec un panorama incroyable sur la vallée ! Sur le chemin, les cours d’eau et les cascades sont de vrais sources de fraîcheur sous la chaleur !
Pour dormir, nous avons fait des folies et choisi de retourner à Palombaggia pour profiter du Ranchcampo. Cachée au coeur de la nature, l’auberge nous accueille avec des ânes et des chevaux et nous loge dans d’anciennes petites fermes en pierres sèches disséminées autour d’une piscine atypique ! Le restaurant, quant à lui, propose de délicieux plats locaux, des pizzas et des moules de Sardaigne parfaitement préparées.

Jour 8 : Palombaggia et retour à Ajaccio

Dernier jour et dernière baignade avant de faire la route vers Ajaccio, déposer la voiture à l’aéroport et hop on embarque ! Manque de chance, nos valises ont décidé de rester un peu plus en Corse et de n’arriver que 2 heures après nous à Bordeaux … Heureusement toutes les victuailles ont bien supporté le voyage, un Loulou heureux de retrouver son saucisson, une famille et des copains ravis d’en profiter.

Nos spots coup de coeur

– Roccapina
– Santa Giulia
– Bonifacio
– Bastelicaccia
– Ospedale
– Campomore

Nos coups de coeur gastronomie

– La charcuterie comme le lomo ou la saucisse sèche sont à tomber par terre. Chaque taverne corse en propose, on pourrait se nourrir que de ça !
– Le fromage comme le brocciu ou la tome sont excellents. N’hésitez pas à aller directement chez le producteur, vous en trouverez facilement sur la route !
– Le poisson frais et les crustacés sont délicieux.
– Les légumes juste incroyables.
– La myrte, ma découverte favorite sur l’île, j’en ai ramené dans toutes ses formes.
– Le vin

On a aimé :

Psst… Clique sur la carte pour découvrir les détails de l’itinéraire.

– Se balader dans les ruelles de Bonifacio et Porto-Vecchio
– Découvrir des criques éloignées
– Randonner dans le maquis
– Ramasser les plus beaux coquillages et pierres dans l’eau
– Se régaler de tous les bons petits plats corses
– Discuter avec nos hôtes
– Essayer de prononcer correctement les noms corses !
– Déconnecter totalement en si peu de temps

Durant notre road-trip on a pu pleinement apprécier la gentillesse des corses et l’omniprésence de la nature et de la végétation. C’est hyper reposant  et propice à la déconnexion totale et à la détente ! Et si vous n’êtes jamais allés en Corse, je vous le conseille les yeux fermés ! C’est la détente assurée. La nature si présente et respectée me manque réellement ! 
Vous avez d’autres bonnes adresses en Corse du Sud ? Je suis preneuse car je compte bien retourner en Corse du Sud ! 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *