Voyager et se mettre au rythme local

Une fois passées la tristesse de la séparation, l’euphorie de l’arrivée et la remise en question du deuxième jour (le fameux « mais qu’est que je fais là ? »), on peut enfin ouvrir grand les yeux et profiter de l’aventure qui nous attend. Ma façon à moi de me mettre une bonne fois pour toute dans le…